Couleur maillot stade rennais

Roazhon Park ↑ a et b Match perdu sur tapis vert, le Stade rennais ayant aligné Victor Gomez, non-qualifié. ↑ a et b Match gagné sur tapis vert, le FC Grenoble ayant aligné deux joueurs non qualifiés. ↑ Propos de Louis Girard, président du Stade rennais, en 1962, Loire 1994, p. Louis Girard, président du club depuis quinze ans, cède sa place. L’effectif voit aussi les départs de la moitié de la ligne d’attaque titulaire, puisque Louis Floch et Silvester Takač quittent le club. Le changement est plus profond encore, puisque le 23 mai 1972, à l’issue de l’assemblée générale du club, est décidée la scission de la section football du club, qui devient indépendante et change de nom. À l’été 1972, les deux clubs se séparent : le Paris FC professionnel reprend son nom et une existence autonome en D1, alors que le Stade Saint-Germain repart en D3 amateur, là où évoluait la réserve de l’ancien club fusionné. En janvier – février, le Stade rennais remet en jeu son titre en Coupe de France. Les « Rouge et Noir » éliminent en deux manches le Stade lavallois (D2), puis retrouvent face à eux le FC Nantes en seizièmes de finale.

Free photo portrait of soccer game fan enjoying match André Guy, qui n’est pas retenu après sa pige de six mois malgré son rôle décisif dans le parcours victorieux ; et Velimir Naumović, qui repart en Belgique deux ans après l’avoir quitté. Rennais enchaînent huit matchs sans victoire, dont six défaites. Rennais redressent progressivement la tête et atteindront finalement la quatorzième place, leur meilleure position au classement de la saison. Les résultats ne se font pas attendre, et le Stade rennais obtient son ticket pour la D1 à l’issue d’une saison parfaitement maîtrisée. Deux Yougoslaves en remplacent deux autres (Lukić accompagnant Naumović dans son exil) avec les arrivées de Mojsov et Kobešćak. ↑ À l’époque, seule la différence de buts est prise en compte pour départager deux équipes ayant chacune gagné un match. ↑ Patrick Dessault, « Le décollage de Rennes », France Football, no 3284, 17 mars 2009, p. 29 28 mars Coupe de France 1/8 finale retour Lyon E 1-1 a.p. 31 2 mars Coupe de France 1/8 de finale Monaco D 0-1 a.p. 1/8 de finale retour Olympique lyonnais 1 – 1 a.p. Auparavant, Jean Prouff et ses hommes avaient une nouvelle fois échoué au premier tour de la Coupe d’Europe des vainqueurs de coupe, chutant de façon honorable (1 – 1 à domicile à l’aller, 0 – 1 au retour à Ibrox Park) face aux Glasgow Rangers, futurs vainqueurs de l’épreuve.

Ajouté au retour de blessure d’Alain Cosnard, ce changement redonnera une nouvelle stabilité à la défense rennaise, celle-ci n’encaissant que 27 buts lors de la phase retour, contre 46 à l’aller. ↑ a et b Un changement dans les règlements de la FIFA autorise à partir de juin 2009 les joueurs n’ayant évolué avec un pays que dans les catégories de jeunes à choisir un autre pays quel que soit leur âge. ↑ a b c d et e À la fin du temps réglementaire, les spectateurs du match envahissent le terrain. La rénovation du stade de la route de Lorient et les ambitions grandissantes du club à la fin des années 1990 et au début des années 2000 contribuent à accroître encore ce chiffre. Cette page présente le bilan saison par saison du Stade rennais FC en coupe de France. La saison 2020-2021 du Stade rennais Football Club est la 64e saison du club au plus haut niveau, la 27e saison consécutive. Le Stade rennais FC vient à bout du Paris Saint-Germain et se positionne en seconde position au classement.

Category:2011 in sports - Wikimedia Commons Le Stade Saint-Germain décide néanmoins de conserver le nom de Paris Saint-Germain qu’il possède toujours aujourd’hui. Comme un symbole, le club rival élimine son voisin rennais au Stade olympique de Colombes, là où avait été gagnée la finale de l’épreuve moins d’un an auparavant. Cette période noire voit le Stade rennais UC concéder des revers mémorables, tels un 2 – 8 sur la pelouse de Geoffroy-Guichard face au champion de France en titre stéphanois, ou une correction (1 – 6) infligée par le voisin nantais deux semaines plus tard à Marcel-Saupin. Le Stade rennais UC prend l’avantage 2 buts à 0 grâce à Lenoir et Kobešćak, mais l’Olympique de Marseille, champion de France en titre, revient à la marque à vingt minutes de la fin. Le Stade rennais UC est également engagé en Coupe de France, dont il est tenant du titre. À l’été 1969, le Stade rennais UC connaît son lot de bouleversements. Les deux disciplines qui y sont pratiquées à son origine sont l’athlétisme et le football. Le Stade rennais l’emporte 3 buts à 2 après avoir été mené à deux reprises.