Maillot ligue des champions stade rennais

Stade Rennais F.C. 13 Suivant les évolutions économiques et sociales de la région rennaise et de la Bretagne, le public qui se masse dans les tribunes du stade de la route de Lorient (renommé Roazhon Park en 2015) voit sa composition se modifier au fil des décennies, avec la disparition progressive du tissu industriel rennais au profit du secteur tertiaire, transformant le soutien populaire en un public plus familial, souvent critiqué pour sa froideur et son exigence envers sa propre équipe. En 1965 et 1971, selon l’historien Jean-Jacques Monnier, les victoires obtenues par le Stade rennais en Coupe de France donnent aux Bretons une revanche sociale sur le reste de l’hexagone, les sortant de l’image d’une région méprisée pour sa culture, son folklore et son retard de développement, symbolisée par le personnage de Bécassine : « Grâce à ces victoires, nous avons montré à la France entière que nous étions bons. Ces Coupes de France ont aussi participé au réveil de l’identité bretonne. En 1994, une association de sauvegarde de la galette-saucisse bretonne est créée par des membres du Roazhon celtic kop, qui édictent dix commandements à respecter par qui veut en déguster une dans des conditions optimales et traditionnelles.

Free photo gymnast getting ready for competition Créé le 10 mars 1901 par d’anciens étudiants, le Stade rennais s’affirme rapidement comme le meilleur club de football de la ville de Rennes. 25 mai : Les 18 ans du Stade rennais remportent la troisième Coupe Gambardella de l’histoire du club. 24 mai : Jimmy Briand est appelé pour la première fois en Équipe de France. Le club n’a jamais fait mieux qu’une finale en 2013. En 25 participations, il a été éliminé 8 fois dès les seizièmes de finale. ↑ Dans le format originel de l’épreuve, les équipes de première division arrivaient en seizièmes de finale, après un ou deux tours préliminaire pour les équipes de L2 et National. 2 février : Élimination du Stade rennais en Coupe de France, dès les seizièmes de finale. Ses participations à la Coupe des vainqueurs de coupe sont consécutives aux victoires acquises en Coupe de France. 1929-1930 Le Stade rennais ne participe pas à la Coupe de France. Pendant près de quarante ans, le record est détenu par un match de Division 1 ayant opposé le Stade rennais au FC Nantes le 11 novembre 1965. La rencontre oppose alors le vainqueur sortant de la Coupe de France (Rennes) au champion de France en titre (Nantes), et se solde par une victoire rennaise par deux buts à zéro.

↑ Six matchs en août plus un le 1er septembre, en partie à cause de l’indisponibilité des stades durant la Coupe du monde. Vingt-trois ans plus tard, en 1994, le magazine désigne Jocelyn Gourvennec comme étant le joueur de l’année en deuxième division. Près de dix ans plus tard, durant l’été 2013, est créée l’association Roazhon’s Call Paris. Le buteur le plus prolifique du club toutes compétitions officielles confondues est Jean Grumellon avec 154 réalisations. Pour un article plus général, voir Stade rennais Football Club. ↑ Est de nationalité sportive française lorsqu’il obtient son titre de meilleur buteur, la plus haute sélection dont Sow avait alors défendu les couleurs étant l’équipe de France espoirs. En décembre 1971, France Football désigne Jean Prouff comme étant l’entraîneur de l’année, ex-æquo avec Kader Firoud. À l’issue de la saison 2019-2020, le Stade rennais FC a inscrit 3 033 buts en première division du Championnat de France de football, depuis le premier, marqué le 11 septembre 1932 par l’Allemand Walter Kaiser. Pour permettre aux spectateurs qui assistent à la majorité de ses rencontres d’obtenir des tarifs préférentiels, un système d’abonnement à l’année est mis en place par le Stade rennais. 17 mai : À la faveur de 12 matches sans défaite lors des 13 dernières rencontres, le Stade rennais remonte à la sixième place du classement.

La dernière journée de championnat aura lieu le 17 mai. Il s’agit de la formation la plus courante rencontrée en championnat. Il s’agit en effet de l’un des principaux derby breton, bien que Nantes ne soit plus en Bretagne administrative aujourd’hui. En 1939, József Ebner est le joueur ayant marqué le plus de but sur une seule saison, avec 34 réalisations. Mauvaise surprise quand – dans le même temps – Toulouse l’emporte sur tapis vert contre Nantes après l’envahissement du terrain par une partie des supporters nantais mécontents, alors que le score était de 0 – 0 à quelques minutes de la fin de la rencontre. 1980 par trois jeunes supporters, désireux de mettre de l’ambiance dans le stade de la route de Lorient. ↑ Bernard Lemoux démissionne du poste de président du club des supporters au printemps 1973, étant en désaccord avec le transfert réalisé par le club de Raymond Keruzoré à l’Olympique de Marseille. 12 février : Décès de Jean Prouff, ancien joueur et entraîneur emblématique du club. 17 décembre : Guy Lacombe est nommé entraîneur du Stade rennais, après que Pierre Dréossi ait annoncé la veille qu’il préférait se concentrer sur son rôle de manager sportif. Durant plusieurs années, l’association joue un rôle direct dans la vie du club, en gérant la billetterie du stade.