Prix maillot stade rennais

football 26 août 2012 J01 US Granville Dom. 14 mars 2015 J19 US Granville Dom. 11 août 2012 Amical AS Vitré (CFA2) Dom. 19 août 2012 Amical La Vitréenne FC (CFA2) Dom. 28 juillet 2012 Le Havre AC (rés.) (CFA) Neu. FC Nantes (rés.) (CFA2) Neu. 29 juillet 2012 RC Lens (rés.) (CFA) Neu. Olympique de Marseille (rés.) (CFA2) Neu. En Avant de Guingamp (rés.) (CFA2) Neu. Lors de la dernière journée, le 9 mai 1998, les Rennais mènent une lutte à distance avec l’En Avant de Guingamp. À l’orée de l’ultime journée, Raymond Keruzoré et ses hommes doivent donc faire mieux à Lorient que les Valenciennois dans le même temps à Angers. Les hommes de François Pleyer furent ainsi capables de s’imposer brillamment à Marseille (3 buts à 1) malgré une équipe largement diminuée (absences de Sellin, Artigas, Mankowski, Cousin, Hauvespre et Grumellon), comme de s’incliner extrêmement lourdement à Nice (8 buts à 0) malgré une formation presque au complet. Costauds derrière, virevoltants devant (avec un Jean Grumellon toujours aussi prolifique, les Rennais terminent à une excellente quatrième place, et n’auront manqué que d’un peu de régularité.

Wip fun isometric vector Après l’échec de la saison précédente, l’été rennais est relativement calme. Une seule victoire est à noter lors des neuf premières journées, et il faut attendre la seconde partie de la saison pour que les « Rouge et Noir » parviennent enfin à enchaîner une série de matchs sans défaite. Engagé dans quatre compétitions, le club a débuté le 9 juillet 2008 avec les premiers matchs de préparation et a débuté le championnat le 4 août. À terme, les quatre tribunes du stade doivent ainsi être rénovées, mais la situation sportive du club vient interrompre le projet. Pendant une heure de jeu, la situation ne bouge pas, les deux matchs en restant à 0 – 0. François Denis ouvre la marque pour Rennes à vingt minutes de la fin, et donne virtuellement la montée à son équipe, mais quelques minutes plus tard, l’USVA marque à son tour par l’intermédiaire de Wilfried Gohel.

Parmi les maux récurrents de cette équipe rennaise, une fâcheuse tendance à concéder des matchs nuls à domicile, route de Lorient. Parmi les titulaires, seuls Imre Garaba, Gaëtan Brusseau et Michel Audrain font leurs valises, vite remplacés par Michel Sorin, Jean-Marc Miton et Jean-Luc Ribar. La période des transferts voit le départ de plusieurs titulaires, au premier rang desquels Marco Grassi, Jean-Pierre Cyprien, Pascal Fugier, Jean-Christophe Thomas et Stéphane Ziani. ↑ Pascal Ferré, « Rennes, l’impossible phare ouest », France Football no 2905, 11 décembre 2001, p. La saison 1948-1949 du Stade rennais Université Club débute le 22 août 1948 avec la première journée du Championnat de France de Division 1, pour se terminer le 29 mai 1949 avec la dernière journée de cette compétition. La saison 1949-1950 du Stade rennais Université Club débute le 21 août 1949 avec la première journée du Championnat de France de Division 1, pour se terminer le 21 mai 1950 avec la dernière journée de cette compétition. Il devient le premier entraîneur français du club. Ce reversement s’accompagne d’une montée en puissance de la formation rennaise qui accapare régulièrement les premières places des classements durant cette période, alors que le centre de formation nantais, pourtant l’un des plus productifs de l’histoire du football français connaît un recul marqué.

Au cours du printemps, c’est finalement l’US Valenciennes-Anzin, pourtant battu à Nungesser par le SRFC le 24 mars, qui se présente comme le principal concurrent des « Rouge et Noir » pour la montée. Des résultats irréguliers aidant, ces derniers ne parviennent pas à assurer leur montée, concédant notamment leurs deux seules défaites de la saison à domicile au cours du sprint final, face à un SC Abbeville pourtant lanterne rouge (0 – 1) et contre le Stade lavallois de François Omam-Biyik (0 – 2), auteur ce soir-là d’un doublé. Début décembre, le Stade rennais s’installe à la première place et augmente légèrement son avance au cours de l’hiver. Le club est engagé dans trois compétitions, et commence ses matches de compétition officielle le 11 août 2012 avec la première journée de Ligue 1. Le club est aussi engagé en Coupe de France et en Coupe de la Ligue. Sous sa direction, les résultats de l’équipe professionnelle continuent de se dégrader, et le club redescend en D2. À l’inverse, en excluant Frédo Garel qui ne réalise qu’un intérim à la tête de l’équipe professionnelle, l’entraîneur qui connaît la plus courte période d’activité est l’Écossais Philip McCloy, à l’été 1933. Philippe Bergeroo (quatre mois en 2002), Rolland Courbis (cinq mois en 2015-2016), Patrick Rampillon (six mois lors de la saison 1986-1987) et Vahid Halilhodžić (huit mois en 2002-2003, à la suite de Bergeroo) sont les quatre seuls autres techniciens qui restent moins d’un an à la tête de l’effectif rennais.

Consultez notre page d’accueil pour en savoir plus sur boutique stade rennais.